Dans les outils électroniques de mesure des pressions de la selle, on peut utiliser la thermographie.

La thermographie, c'est quoi ? D'après une définition tout à fait officielle de l'AFNOR (Agence Française de NORmalisation) (un jour je vous raconterai comment j'ai failli faire de l'audit, tiens) (Dieu merci, en fait non), la thermographie c'est la technique permettant d'obtenir, au moyen d'un appareillage approprié, l'image thermique d'une scène observée dans un domaine spectral de l'infrarouge.

En gros, t'as une caméra thermique, à travers laquelle tu prends des images pour détecter les zones de chaleur plus ou moins élevées de X ou Y. Plus les couleurs sont chaudes, plus la zone est chaude. En gros sur le spectre de la lumière : si c'est bleu c'est froid, si c'est vert ça va bien, si c'est jaune ça va un peu moins bien, si c'est orange t'as mal, si c'est rouge tu brûles, si c'est blanc t'es mort (pression absolue).

Et donc, c'est une technique utilisée par certains saddle fitters pour détecter les zones de pression ou de frottement des selles. Plus ça appuie / frotte, plus c'est rouge, voire blanc. Et ça permet de voir si les couleurs sont bien unies, signe de pression régulière donc de poids bien réparti, ou de voir si au contraire, les couleurs sont trop disparates, signe d'une selle qui répartit mal le poids. Alors attention, parfois c'est le contraire qui se produit : les zones froides peuvent être également le signe de zones tellement comprimées que le sang n'y circule plus (c'est ce qui crée entre autres les fameux poils blancs qui apparaissement parfois).

DONC justement c'est ça le problème de la thermographie : c'est que l'interprétation est difficile. C'est un outil à manier avec précaution, et on peut parfois complètement se planter.

Voilà par exemple une photo de garrot bien parlante, empruntée à Simone sur son site Equimetric :

thermo

Le garrot, il est méchamment rouge. Et sur le dessus, y a une vilaine ligne blanche, qui est encore pire. C'est dû dans ce cas précis à un amortisseur mal adapté, SANS découpe anatomique, donc qui ne dégage pas le garrot, au contraire i appuie vraiment fort dessus. Et je vous le donne en mille, c'est un amortisseur en gel... (parlant de gel, j'ai fait un petit addendum à mon article sur les amortisseurs et autres pads grâce à une remarque qu'on m'a faite sur un forum)

Valérie, l'éleveuse chez qui Billy est en pension actuellement, m'a envoyé un lien, une présentation faite par un vétérinaire de la clinique des Bréviaires il y a déjà 5 ans (!!!), et qui illustre assez bien comment on utilise la thermographie pour repérer des selles mal adaptées. Je n'ai guère besoin de commenter outre mesure, donc ouvrez grand les yeux et enjoy.

(oui j'ai pas pu l'intégrer directement sur le blog, il pèse trop lourd) (merci Simone pour les corrections)